Coline Bardin

La Mâtrue - Adieu à la ferme

Théâtre du Train Bleu

8 — 24 juillet / 16h15

présentation

  • théâtre
  • 50 min
  • première en France

Attention, le spectacle se joue les jours pairs uniquement !


Coline Bardin est la « mâtrue », la benjamine d’un couple d’éleveurs. Aujourd'hui comédienne, elle a grandi à la ferme et lui reste attachée, même si sa vie professionnelle l’a menée bien loin des pâturages. Un jour, ses parents lui apprennent qu’ils vont vendre leur exploitation. C’est un choc, que seul le théâtre permettra de transcender. Avec amour, humour et lucidité, Coline Bardin s’empare de la scène à la première personne du singulier pour évoquer le milieu dont elle est issue et qui la constitue : le milieu agricole. En salopette verte et bottes de caoutchouc, elle convoque ses souvenirs qui s’incarnent en une galerie de personnages hauts en couleur. Des êtres passionnés, passionnants mais fatigués, qui disent la noblesse du métier et ne taisent rien de sa rudesse. Un portrait drôle et sensible, une histoire personnelle où résonnent évidemment les bruissements d’un monde plus grand.

avec Coline Bardin

conception et interprétation Coline Bardin
collaboration artistique Ismaël Attia
accompagnement artistique Prune Beuchat, Claire Deutsch
regard scénographique Mélissa Rouvinet
construction Matthias Babey, Mélissa Rouvinet
regard costume Marie Bajenova
lumière Robin Dupuis 
régie générale
Justine Bouillet
administration et diffusion Yolanda Fernandez

production Compagnie La Mâtrue
coproduction L’Abri – Genève
soutiens Ville de Genève, Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros, Fondation Ernst Göhner
remerciements Théâtre Saint-Gervais Genève, La Manufacture – Haute école des arts de la scène, Meriel Kenley, Bastien Semenzato

Coline Bardin sera artiste associée à L’Abri – Genève pour la saison 2022-2023

photo © Nicolas Brodard

Artiste(s)

Revue de presse

MédiapartGuillaume Lasserre14 mai 2019

« L’adieu à la ferme devient l’adieu à l’enfance. L’occasion d’un tour d’horizon, nostalgique mais incisif, dans l’écosystème de sa jeunesse. »

»Der Abschied vom Bauernhof wird zum Abschied von der Kindheit. Die Gelegenheit zu einem wehmütigen, aber auch bissigen Rückblick auf ihre Jugend.«